lundi 13 avril 2009

Éléphants d'Asie : de moins en moins nombreux...

Aujourd'hui, il ne resterait que 20 000 à 40 000 éléphants d'Asie. Ce sont des pachydermes, c'est à dire qu'ils font parties des animaux à peau épaisse.

Les éléphants d'Asie pèsent entre 2 et 4,5 tonnes en fonction de leur sexe. Les éléphants d'Asie ont une peau très épaisse et sèche, sa couleur peut varier du gris au brun. Ils ont quelques poils. Les mâles ont des défenses contrairement aux femelles. L'éléphant est végétarien. L'éléphant vit en général jusqu'à 50 ou 60 ans. Il arrive régulièrement aux éléphants de mourir de faim. En effet, leurs dents s'usent et ils ne parviennent plus à s'alimenter correctement.

L'éléphant vit en Asie, mais aussi en Afrique (savane, brousse, forêt, vallées fluviales).

Il y a plusieurs causes à leur disparition. la première est bien entendu la déforestation et la fragmentation de leur lieu de vie. En effet, au début du 20ème siècle, la Taïlande était à 90% recouverte de forêt. Aujourd'hui, il ne reste plus que 15% du territoire recouvert de forêt. De plus, le braconnage est une importante cause de leur disparition. Le trafic d'ivoire, est aujourd'hui toujours de mise.

Par rapport à son cousin africain, l'éléphant d'Asie à de plus petite oreille et est plus petit.

Photographie au zoo d'Amiens, Pascal Lando (Amiens)

L'écureuil roux est menacé de disparition

L'écureuil roux, petit mammifère de l'ordre des rongeurs fait également partie des animaux menacés.

Cet écureuil à le pelage de couleur varié en fonction de la saison. Il peut aller du jaune au roux, en passant par le brun foncé et le noir. Le ventre et la gorge de l'écureuil sont blancs durant toutes les saisons. Il mesure entre 36 et 45cm de long. Sa queue mesure jusqu'à'à 20cm. La patte postérieures sont plus longues que les pattes antérieures.

Les mâles reproducteurs ont la peau du scrotum (bourses) nue, foncée, teintée de jaune orangé. En revanche, les femelles ont les mamelles nues. Les femelles écureuils donnent naissance de 1 à 2 bébés par an.

Ces animaux vivent dans les bois, parc, jardins, mais également a proximité des habitations lorsqu'il y a quelques arbres. Cette écureuil se trouve partout en France mis à part dans certaines îles telles la Corse, Ouessant et l'ile d'Oléron. Il se trouve également dans la plupart des bois d'Europe.

L'écureuil mange des fruits secs, graines... Il arrive qu'il mange des insectes.

dimanche 12 avril 2009

Difficile réintroduction du cheval de przewalski

Le cheval de Przewalki avec trois races de zèbres, deux ânes et le Kiang fait partie des 7 dernière races d'équidés sauvages. Il est le précurseur du cheval domestique. Il est le dernier cheval sauvage qui reste dans le monde. Il s'agit d'un cheval de la famille de ceux peint dans les grottes de Lascaux ou Niaux. C'est ainsi que nous avons connaissance de leur présence en Asie et Europe Centrale. Aujourd'hui, ces chevaux n'existe plus en liberté en Europe. En effet, les derniers individus en vie, se trouve dans des zoo. Ceci peut être préjudiciable à ce cheval. De ce fait, les hommes essayent de le réintroduire progressivement dans la nature, notamment en Mongolie et en Chine.

© N. Aujoulat, CNP - Ministère de la Culture

Le cheval de Przewalski mesure entre 1,25 et 1,45 mètres au garot. Sa robe est brun clair et il a le sommet de la queue plus sombre. Sa crinière sans frange (pas de toupet) ainsi que sa robe et les zébrures sur ses pattes le différencie du cheval domestique De plus, il dispose d'une paire de chromosomes de plus que le cheval domestique.

Adulte, les jeunes mâles quittent le milieu familiale pour trouver une femelle avec qui se reproduire. Ceci permet d'éviter la consanguinité.

Chassé, les chevaux disparurent d'Europe. On pensait la race disparue, mais il restait encore des spécimens retranchés en Mongolie. Beaucoup de collectionneur souhaitait alors avoir un de ces chevaux chez eux. sauvage, ces derniers ne se laissent pas attraper. Des troupeaux entiers furent alors tués pour permettre à ces collectionneur d'attraper un poulain. Ces pauvres animaux furent alors nombreux à mourir lors du voyage les amenant en Europe et en Amérique.
Ce trafic entraîna alors la disparition de ces animaux en Mongolie également. Aujourd'hui l'on considère que le nombre de chevaux de Przewalski s'élève à 1600 individus vivant tous en captivité.

Leur réintroduction est extrêmement difficile. En effet, en captivité, la reproduction est très complexe car la femelle refuse de se reproduire avec un partenaire imposé. De plus, relâché en Mongolie, les chevaux ayant perdus leur habitude de vie sauvage meurt lors de bagarres, tué par les loups ou encore à cause de leur difficulté à se réadapté à leur vie en liberté.

dimanche 5 avril 2009

Plus que quelques chameaux bactrianes sauvages

Le chameau de bactriane souvent appelé le chameau à deux bosses est également menacé de disparition. Il ne reste que 800 à 1000 chameau de bactriane sauvage aujourd'hui. Il est donc protégé.

Le chameau de bactriane vit dans les grands déserts d'Asie notamment en Mongolie. Il est ainsi exposé à une grande chaleur l'été et à de grands froids l'hiver. Il peut supporter des températures allant de 50°C l'été à -25°C l'hiver.

Ce chameau est de couleur sable à brun foncé et est plutôt grand (2 mètres à la bosses), il a un long coup et de longues pattes. Il peut peser enter 600 et 1000 kilogrammes.

Il est herbivore, il mange essentiellement des graines, de l'herbe et des feuilles. il peut boire jusqu'à 120 litres d'eau en 45 minutes.

La perte de son habitat du à l'augmentation de la population humaine, entraîne la disparition des chameaux de Bactriane. Le chameau s'est retranché dans le désert de Gobi ou il s'abreuve d'eau salée (bien qu'il préfère l'eau douce).

Le caméléon commun

Le caméléon commun fait partie des animaux en voie de disparition.

Le caméléon commun, d'Europe ou de Méditerranée, vit du sud de l'Espagne jusqu'à la Crète et à la Turquie. Il est également présent le long de la mer méditerranée en Afrique du nord.

Le caméléon à une coloration qui peut varier du brun clair ou foncé au vert. Dans certaines régions, les caméléons ont des petites tâches sur le corps. Il vit en moyenne deux ans.

Le caméléon commun peut vivre dans des zones montagneuses, semi-désertiques, ou dans des zones forestières. Le caméléon est un reptile diurne qui vit dans les arbres, arbustes dont il ne descend que rarement. Les caméléons vivent en solitaire excepté lors de l'accouplement et des périodes de reproduction. Les mâles ont un territoire qu'ils défendent parfois lors de combat violent.

Après une période de gestation, la femelle pond de 15 à 50 oeufs dans un trou dans le sol. La période d'incubation est variable. En effet, celle-ci dépend de l'humidité du lieu de vie de celle-ci. Après avoir pondu, la femelle caméléon couvre le trou et ne s'occupe pas de ses oeufs. Les jeunes caméléons doivent apprendre à vivre seul, peut d'entre eux survivront. A un an, ceux-ci pourront commencer à se reproduire.

Pour différencier le mâle de la femelle, plusieurs critères sont à retenir : le mâle est plus mince et parfois plus coloré que la femelle. Il a également une crête sur le crane plus épaisse que celle de la femelle. Enfin il a deux hémipénis à la base de la queue (ils sont gardés à l'intérieur du corps et sortent au moment de la reproduction, leur tissu est similaire à celui du pénis de l'homme.)

Le Caméléon se nourrit en grande partie d'insectes et d'arthropode tels des papillons, criquets, araignées, chenilles, coléoptères...

Aujourd'hui, le caméléon commun est une espèce protégée. En effet, la destruction par l'homme de son biotope (milieu de vie ou vivent une ou plusieurs espèces) à cause de la déforestation et de la mise à feu des broussaille, l'urbanisation en sont les principales causes. De plus, l'utilisation des insecticides ne font qu'accentuer cette disparition. Celle-ci est également accélérée par leur vente sur les marchés africains, en effet, les touristes peuvent y achéter des caméléons séchés comme porte bonheur. La vente de Caméléon commun en France est interdite, vous n'en trouverez donc pas dans les animaleries française.




samedi 4 avril 2009

Caméléon du commun

Le caméléon commun fait partie des animaux en voie de disparition.

Le caméléon commun, d'Europe ou de Méditerranée, vit du sud de l'Espagne jusqu'à la Crète et à la Turquie. Il est également présent le lond de la mer méditerrannée en Afrique du nord.

Le caméléon à une coloration qui peut varier du brun clair ou foncé au vert. Dans certaines régions, les caméléons ont des petites tâches sur le corps. Il vit en moyenne deux ans.

Le caméléon commun peut vivre dans des zones montagneuses, semi-désertiques, ou dans des zones forestières. Le caméléon est un reptile diurne qui vit dans les arbres, arbustes dont il ne descend que rarement. Les caméléons vivent en solitaire excepté lors de l'accouplement et des périodes de reproduction. Les mâles ont un territoire qu'ils défendent parfois lors de combat violent.

Après une période de gestation, la femelle pond de 15 à 50 oeufs dans un trou dans le sol. La période est variable. En effet, celle-ci dépend de l'humidité du lieu de vie de celle-ci.
Après avoir pondu, la femelle caméléon couvre le trou et ne s'occupe pas de ses oeufs. Les jeunes caméléons doivent apprendre à vivre seul, peut d'entre eux survivront. A un an, ceux-ci pourront commencer à se reproduire.

Pour différencier le mâle de la femelle, plusieurs critères sont à retenir : le mâle est plus mince et parfois plus coloré que la femelle. Il a également une crête sur le crane plus épaisse que celle de la femelle. Enfin il a deux hémipénis à la base de la queue (ils sont gardés à l'intérieur du corps et sortent au moment de la reproductino, leur tissu est similaire à celui du pénis de l'homme.)

Le Caméléon se nourrit en grande partie d'insectes et d'arthropode tels des papillons, criquets, araignées, chenilles, coléoptères...

Aujourd'hui, le caméléon commun est une espèce protégée. En effet, la destruction par l'homme de son biotope (milieu de vie ou vivent une ou plusieurs espèces) à cause de la déforestation et de la mise à feu des broussaille, l'urbanisation en sont les principales causes. De plus, l'utilisation des insecticides ne font qu'accentuer cette disparition. Celle-ci est également accélérée par leur vente sur les marchés africains, en effet, les touristes peuvent y achéter des caméléons séchés comme porte bonheur. La vente de Caméléon commun en France est interdite, vous n'en trouverez donc pas dans les animaleries française.